Alès – Thérapie Biofeedback

Ensemble de techniques relatives à la bioélectricité pour la mesure de fonctions organiques.

Le biofeedback a été mis au point par le Professeur Bernard S. BRUCKER, et se pratique aux Etats-Unis à Miami. Il s’agit d’une technique de traitement par laquelle les patients sont formés à améliorer leur état de santé au moyen de signaux émis par leur propre organisme.

http://www.biofeedback.fr/

 

Présentation de la méthode :

Le biofeedback (parfois appelé biorétroaction ou rétroaction biologique) est une application de la psychophysiologie, une discipline qui étudie les liens entre l’activité du cerveau et les fonctions physiologiques. En d’autres mots, il s’agit de la science de l’interaction « corps-esprit ».

Les psychophysiologistes s’intéressent d’une part à la façon dont les émotions et les pensées touchent l’organisme. D’autre part, ils étudient comment l’observation et la modulation volontaire des fonctions du corps (le rythme cardiaque, par exemple) peuvent influencer d’autres fonctions (la pression sanguine, par exemple) et divers comportements et attitudes.

L’objectif est simple et concret : redonner au patient le contrôle sur son propre corps, y compris sur certaines fonctions dites involontaires, de façon à prévenir ou à traiter un ensemble de problèmes de santé.

Le biofeedback n’est pas une thérapie à proprement parler. Il s’agit plutôt d’une technique d’intervention spécialisée. Elle se distingue des autres méthodes d’autorégulation par l’utilisation d’appareils (électroniques ou informatiques) comme outils d’apprentissage (ou de rééducation). Ces appareils captent et amplifient l’information transmise par l’organisme (température corporelle, rythme cardiaque, activité musculaire, ondes cérébrales, etc.) et les traduisent en signaux auditifs ou visuels.

Le traitement ne rétablit pas l’intégralité des capacités normales mais peut permettre de restituer de nombreux mouvements.

Un traitement qui a fait ses preuves sur plusieurs enfants et adultes.

Le Docteur B.S. BRUCKER a été l’un des fondateurs et le directeur du projet de Miami « Guérir le Paralysé », mondialement connu pour ses procédures spécifiques de développement pour restaurer des fonctions chez des personnes lésées cérébrales. Il a été le premier dans le monde à appliquer le biofeedback chez l’enfant lésé cérébral. La technique du biofeedback initiée par le Docteur B. BRUCKER (MIAMI) a été mise en place au Japon, au Brésil, en Israël en Inde et en Allemagne…

Plus concrètement, des électrodes de surfaces sont placées dans certains groupes de muscles dont on désire récupérer les mouvements. Ces électrodes vont mesurer le degré de coordination des neurones sollicités lors de la tentative de travail des muscles. Tout effort produit par le cerveau en vue d’envoyer un message aux muscles apparaît sur un écran. Ces informations sont utilisées pour apprendre au patient à utiliser des cellules saines (non endommagées). Ces cellules saines vont être sollicitées pour faire le travail des cellules endommagées. Le patient devra à l’issue du traitement effectuer des exercices quotidiens de rééducation, pour renforcer l’acquisition des nouvelles fonctions musculaires et motrices.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *