Montpellier – Thérapie Tomatis

Une technique de stimulation sensorielle sonore.

La méthode Tomatis est une technique de stimulation sensorielle et sonore, régulière et personnalisée, adaptée au patient souffrant de troubles de l’apprentissage et du langage.

http://www.tomatis.com/

 

Présentation de la méthode :

Alfred A. Tomatis, oto-rhino-laryngologiste, fut le premier à observer, vers 1950, que « nous chantons grâce à nos oreilles ». Ce phénomène fut ensuite vérifié scientifiquement et nommé « effet Tomatis ».

Ces recherches ont mené à la mise au point de techniques destinées à transformer la façon dont nous percevons les sons. À l’aide d’un appareil appelé « oreille électronique », elles permettent de modifier les facultés auditives. Cela s’effectue, entre autres, grâce à la restructuration des mécanismes de rétroaction qui régissent le système audio-vocal. Tomatis a ainsi démontré qu’en modifiant les capacités d’écoute d’une personne, il était possible d’obtenir une transformation du langage et de diverses facultés psychologiques et mentales.

Le traitement débute par une évaluation permettant de déterminer le profil d’écoute de la personne ainsi que les objectifs et la durée approximative du programme de mise en forme de l’écoute. Un programme typique comporte deux séances intensives de 30 heures. Chaque séance dure 15 jours, à raison de deux heures par jour. Une pause d’un mois sépare les deux séances. Des heures supplémentaires de stimulation sont souvent requises dans l’année ou les mois qui suivent pour consolider les acquis.

Les exercices effectués pendant les séances s’adressent spécifiquement à la réception auditive, à l’expression verbale et au traitement de l’information par le cerveau. Les sons entendus dans des écouteurs (musique ou voix) sont modifiés électroniquement, constamment remodulés et graduellement filtrés. Ils amènent la personne à développer une meilleure perspective auditive et une meilleure auto-écoute.

 

Les objectifs du programme :

La Méthode Tomatis en jouant sur la plasticité des circuits nerveux impliqués dans le décodage et l’analyse des sons, mais également sur ceux de la motricité, de l’équilibre et de la coordination, peut aider les enfants à développer des stratégies de compensation face aux troubles de l’apprentissage et du langage.
Ainsi, si elle ne permet pas de les éradiquer, elle amène néanmoins le sujet à les gérer et à les surmonter efficacement.

« Sacha aime beaucoup la musique. Ça le calme et il peut coordonner ses gestes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *